Portrait



Les mots sont toute ma vie.
Mon grand-père paternel était un champion de scrabble et mon grand-père maternel, âgé de 106 ans aujourd’hui, remplit encore des grilles de mots-croisés. Cela prédestine aux métiers des lettres ! Ma formation m’a donné le goût des sciences humaines. Ma passion pour la littérature, elle, est née en trompant l’ennui du train de banlieue qui m’emmenait chaque jour à Paris. Elle ne m’a plus jamais quitté, jusqu’à me donner l’envie, moi aussi, de raconter des histoires.

Mon métier ?
Raconter des histoires.
Des histoires par le mot, par la phrase, par le livre.
Back to Top